La Ligne Rouge

Le film : 

En sondant et analysant les profondeurs de l'âme, parvenant à une restitution viscérale de la nature, Malick signe un monument colossal, intemporel et universel. Et bien sûr, un sans faute artistique, des comédiens parfaits, une photo sublime, et une bande originale dantesque (un sommet de l'archétype Zimmerien). Un des plus beaux films du monde.


Image
• Un transfert superbe, un master resplendissant, supervisé par le duo Malick/Toll, pour une redécouverte sidérante de ce chef-d'oeuvre.
• Pour dire les choses simplement : c'est une des plus belles rééditions qui nous ait été donné de voir depuis l'existence du support. Une vraie baffe.

Son
• Un irréprochable encodage DTS-HD Master Audio en VO, et du DTS mi-débit en VF, qui à défaut d'être HD est déjà très efficace.
• Le mixage est admirablement équilibré : bruissements et gazouillements, scènes de guerre, musique (de Zimmer aux chœurs mélanésiens), et dialogues... Comme pour l'image, ça sent la perfection.