La Jeune Fille de l'Eau

Le film : 

Mal aimé de nombreux critiques, ce conte est pourtant bourré de qualités. La réalisation d'abord, toujours maîtrisée de la part d'un Shyamalan en grande forme. Le casting ensuite, avec un Paul Giamatti impressionnant. Ce scénario rempli d'espoir, enfin, ce qui est rare ces dernières années, teinté d'un fantastique merveilleux et rafraîchissant. Un film sur l'innocence, la naïveté, l'imaginaire et la place de l'homme. Une réussite.

Vidéo
"La jeune fille de l'eau" présente sensiblement les mêmes qualités et défauts que "Signes". A savoir des contrastes et une luminosité bien respectés, une colorimétrie riche et joliment saturée, une presque absence de grain et un master très propre mais pas exempt de défauts. Au niveau des regrets, l'image aurait pu être encore plus précise, et un léger bruit vidéo vient se glisser dans certains plans très sombres. En conclusion, on se retrouve avec une édition qui surpasse de loin le DVD et rend justice à l'image très naturelle du film, mais qui reste perfectible.

Audio
Le mixage fait la part belle aux voix, et les sons d'ambiance sont bien étalés sur les 5 canaux. Le regret vient de la version française qui est une version québécoise. D'excellente facture, certes, mais les accents sur les noms et certaines expressions bizarres perturbent l'ensemble. Il est impossible de justifier le choix de Warner France sur ce point...