Kick-Ass

Le film : 

Rares sont les films qui parviennent à hisser le cinéma sur un plan supérieur, celui de l'art absolu où chaque détail fait preuve d'une maîtrise totale. Kick-Ass est l'un d'eux, et procure une extase inexprimable sur près de deux heures. Sans aucune faute de goût malgré un propos tout sauf acidulé, doué d'un soin extrême dans la composition de ses plans, ses dialogues, son casting et ses choix artistiques (musique, photo, costumes...), il donne l'envie de s'y replonger au plus vite et de revivre ce rêve de gosse. Incontournable.

Vidéo - 
L'encodage AVC de Metropolitan ne faillit que quelques secondes, sur deux images noires balayées de lignes grises. Autant dire qu'on a presque honte de chipoter pour si peu, le reste du transfert étant d'une tenue parfaite. Les choix artistiques sont ainsi idéalement restitués, à savoir un grain argentique particulièrement discret, des couleurs sur-saturées (parfois limites baveuses) et une précision renversante. Bravo.

Audio - 
Quoi de mieux pour accompagner une technicité visuelle grandiose ? Une baffe sonore pardi! Metropolitan a ainsi concocté un encodage DTS HD Master Audio aux petits oignons, en VO comme en VF, bien aidé par un mixage originel explosif, dynamique, et précis à souhait. Exploitation irréprochable des 6 canaux, spatialisation spectaculaire... Du grand art.